Pour ou contre l'utilisation des réseaux sociaux en entreprise | Agence en référencement web et médias sociaux de Quebec

Blogue en référencement web (SEO), médias sociaux et marketing internet

Pour ou contre l’utilisation des réseaux sociaux en entreprise

Plusieurs entreprises laissent le plein usage des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter à leurs employés, aux bonheurs de ses utilisateurs. D’autres entreprises ne proposent aucune ouverture à l’accès aux réseaux sociaux dans leur lieu de travail. Pour ou contre l’utilisation des réseaux sociaux par les employés en entreprises ? Que le débat commence  !

Ce n’est pas toutes les entreprises qui doivent être sur les réseaux sociaux. Pour ceux qui n’ont aucun intérêt au niveau de l’investissement de temps et d’argent, le contre est plus important.

Les entreprises qui bénéficient d’un revenu grâce aux réseaux sociaux devraient voir à une politique ouverte à l’accès aux réseaux sociaux de la part des employés. Ce même accès devrait également être plus ouvert pour les entreprises qui souhaitent faire leur marque sur le web et augmenter leur notoriété. Après tout, les employés sont des ambassadeurs de l’entreprise pour laquelle ils travaillent.

Code d’éthique à l’accès à internet en entreprise
Il est parfois difficile d’avoir un code éthique sur l’accès à internet. On refuse l’accès à certains sites, on tolère d’autres. Il faut donc définir cette éthique face aux employés.

Statistiques sur l’accès des réseaux sociaux en entreprise
Selon le groupe d’avocats Proskauer qui a mené un sondage sur un échantillon de 120 multinationales, 29% de ces entreprises bloquent l’accès aux réseaux sociaux dans leurs lieux de travail. 27% restreignent son usage et son accès en bloquant certains sites et certains réseaux. Un peu moins de 27% indiquent laisser sans restrictions l’accès total à certains employés aux réseaux sociaux et au Web en générale.

Parmi les 120 entreprises, 76% d’entre elles affirment utiliser les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter à des fins professionnelles.

Les réseaux sociaux : PME vs. Multinationales
Sans avoir une réelle statistique de mon analyse, je constate que les plus petites entreprises sont généralement plus ouvertes aux réseaux sociaux dans leur milieu de travail comparativement aux multinationales qui généralement, ferment tous les accès aux bureaux.

Pourtant, les multinationales ont le budget pour mettre en place des systèmes d’analyse de temps passé sur certains sites par employés.

Contre
Plusieurs entreprises, qu’elle soit petite, moyenne ou grande, ont comme pensé que les réseaux sociaux tuent la productivité d’un employé. Cela peut être vrai. Mais si sa productivité peu être moins efficace en raison des réseaux sociaux, il le sera probablement tout autant dans d’autres tâches dont il doit accomplir.

L’aptitude des gens à communiqué sur les réseaux sociaux reste un sujet parfois oublié. Ce n’est malheureusement pas tout le monde qui comprend l’impact des mots sur Facebook. Donc il y a un risque qu’une personne dise quelque chose qui pourrait mettre en péril l’entreprise.

Les virus restent aussi l’une des craintes numéro un des employeurs. Les réseaux sociaux sont des lieux où le partage de virus qui peut nuire à votre entreprise. Sachez toutefois que les Facebooks ce monde font tout pour éviter la propagation des virus à partir de leur site web.

Pour
Les réseaux sociaux facilite la communication avec des gens et y avoir des réponses de vient également très aisé. Linked In est un bon exemple de réseau pour augmenter ses communications efficacement avec des partenaires.

Un employé devient un ambassadeur d’une entreprise pour laquelle il travail. Son réseau sur Facebook peut devenir des futurs clients, voire des gens qui partageront ce que l’employé affiche sur son mur. L’employé devient donc un fil publicitaire intéressant.

Les réseaux sociaux sont de véritables marchés de travailleurs potentiellement intéressants. Les réseaux des employés qui indiquent que des postes sont ouverts, vous donneront rapidement accès à des gens qui ne consulteront pas nécessairement votre fiche d’emploi sur Emploi Québec ou Jobillico, pour ne nommer que ceux-là.

Selon une dernière étude, environ 50% des employeurs regardent les candidats sur les réseaux sociaux et sur les moteurs de recherches avant de le convoquer en entrevue.

Attention : Imposer les réseaux sociaux
Les réseaux sociaux permettent de rejoindre des gens rapidement. Ce n’est pas tout le monde qui souhaite s’y inscrire. Contrairement à ce que les grands utilisateurs des réseaux sociaux pensent, ce n’est pas non plus  tout le monde qui ont une fiche sur Facebook.

L’employeur qui s’est ouvert à l’accès des réseaux ne doit pas imposer cet outil de communication à ceux qui ne le souhaitent pas. Plusieurs cas ont été rapportés depuis quelques années, sur la forte pression de l’employeur à imposer du contenu sur le mur des gens de façon abusive.

La modération à bien meilleur goût
Je ne le cache pas, peut-être à cause d’une déformation professionnelle, mais je prône l’accès aux réseaux sociaux dans plusieurs entreprises. Je vois plus de pour que de contre. Certes, chaque entreprise défini son propre milieu de vie, avec ses coutumes et ses ambitions. C’est donc du cas par cas pour ce qui est de l’intégration des réseaux sociaux dans le lieu de travail.

Il y aura toujours un employé qui prendra 10 minutes de son temps pour voir les photos de leurs amis et il y aura toujours cet employé qui prendra 45 minutes du temps pour perdre son temps sur Facebook. Sachez qu’il existe des mécanismes pour analyser le temps passé sur certains sites directement dans les postes des employés.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags

 

5 commentaires

  1. « Sachez qu’il existe des mécanismes pour analyser le temps passé sur certains sites directement dans les postes des employés. »

    Et une fois qu’on a analysé ce temps passé on en fait quoi ?

  2. Sophie Trinquand says:

    POUR, si l’entreprise a une stratégie et une chartre sur les médias sociaux, ainsi qu’une « éducation » de ses employés sur la question. Je demande trop ?
    Ne pas oublier qu’avec les smartphones, une entreprise ne peut pas empêcher ses employés d’être sur les réseaux sociaux…

  3. Pingback: Au cœur du débat : « Devrait-on contrôler l’accès au réseaux sociaux en entreprise ?» | L'entreprise face aux enjeux du web 2.0

  4. Pingback: Pour ou contre les réseaux sociaux au travail ? « Les réseaux sociaux dans le monde : état des lieux

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge