Blogue

Les agences en référencement web : attention aux fraudeurs !

Que vous soyez une agence en référencement web ou que vous soyez à la recherche d’une perle rare, il faut se poser des questions éthiques avant tout !

Je sais que je ne me ferai pas des amis dans ce billet. Mais ai-je besoin d’amis qui utilisent un les termes du Référencement web de la mauvaise façon face au client.

Lorsqu’un client m’approche pour avoir quelques idées face au positionnement de son site sur Google, il s’attend d’avoir l’heure juste. Généralement, le client ne s’y connait pas dans cette matière. Ce n’est pas parce que l’on navigue sur internet que nous sommes experts dans le domaine.

Alors, il est facile de faire gober n’importe quoi à un client. C’est ça qui m’inquiète au plus haut point. Recevoir une infolettre sans l’avoir demandé me disant « Votre site en première position pour seulement 500 $ », cela me fait particulièrement peur. Il y aura des gens qui vont se dire : c’est une aubaine pour mon entreprise.

Où est l’éthique de ces entreprises ?
Premièrement, il est impossible de connaître l’algorithme de Google. On connait beaucoup d’information sur cette entreprise, ce qui facilite notre tâche en positionnement web. Tandis que l’on ne connait pas cet algorithme, comment peut-on prétendre une garantie d’arriver premier ?

J’ai le goût d’aller plus loin ! Je me pose également la question : pourquoi certaines agences utilisent des logiciels de référencement sur des annuaires ? Oui, le client va voir que du feu en disant : vous avez été inscrit à plus de 250 annuaires. Le client sera heureux, on encaisse le chèque, merci, bonsoir ! Mais une agence à une certaine responsabilité face au client. Je suis personnellement mal à l’aise de lui mentir sachant que les annuaires ne veulent plus dire grand-chose devant Google (sauf pour DMOZ).

Quand devons-nous nous poser des questions sur l’honnêteté des agences ?
- Par son prix : si vous voyez le prix est minimum (ou trop dispendieux), posez-vous des questions
- Les papiers : c’est rassurant d’avoir 500 feuilles à la remise. Mais au bout du compte, c’est le résultat qui est le plus important. Le résultat se fait après plusieurs semaines.
- Le contenu : on ne vous parle pas de contenu ? On ne change pas les textes du votre site ? Attention, ne signez rien avant de poser des questions. Ce que Google aime c’est le contenu. Alors si le référenceur ne vous en parle pas, c’est peut-être l’une des raisons du bas prix !

Je tiens à dire qu’il existe de très bonnes agences en référencement web. Et ça, partout à travers le monde. Des gens honnêtes et qui ont soif de défis. Rendre un site en première position, c’est parfois tout un tour de force. On reconnaît les gens lorsque le contrat tourne mal et qu’il persévèrent, car Google peut décider de faire la tête dure face à un site web.

Alors si vous êtes à la recherche d’une agence en référencement web, n’allez pas obligatoirement au plus bas soumissionnaire ni au plus haut. S’il vous garantit une première place, attention ! Je sais que tout le monde veut être en premier. Comme dans une course, il n’y a qu’une première position. Tout est possible dans la vie. C’est une question de temps… et de contenu !

Le référencement web est un art. Parfois ça ne marche pas comme on le veut : on poursuit, on ré-analyse et on suggère. Parfois ça marche en quelques heures. Après tout, on fait le référencement web pour qui ? Pour nos clients et les clients de nos clients. Un client heureux en attire un autre. C’est vrai que certains clients sont plus demandant que d’autres. Mais c’est à nous, référenceur de ce monde, de donner l’heure juste. Si le client ne comprend pas qu’il ne peut arriver premier dans 4 jours, alors je ne prends pas ce contrat, car je me sentirais mal de lui prétende que oui, simplement pour avoir un contrat. Je préfère dire la vérité selon mon analyse que de me faire « une passe de cash ».

Il n’y a personne de parfait. C’est pareil pour les entreprises. Mais il y a l’éthique qui doit être présente pour toutes entreprises dans ce domaine.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags

 

16 commentaires

  1. Très bon article.
    Je partage tout à fait cette vision et je fais parti de ceux qui pensent que le conseil et l’accompagnement doivent être intégrés à toute prestation de référencement qui se respecte. Le client est bien souvent ignorant de ce qu’est en réalité le référencement. Il est étranger à toute notion de techniques, de délais et même de qualité face aux résultats auxquels prétendre. C’est ce que j’avais d’ailleurs expliqué dans cet article : http://blog.polynet-online.fr/charlatans-nuisent-image-referencement.html
    Merci de nous faire partager ce point de vue. J’espère qu’il pourra faire prendre conscience à des clients potentiels que le choix d’un prestataire en référencement de dois pas être laissé au hasard.
    Bonne continuation ;-)

    • Merci Benjamin pour ton point de vue. Je suis content de savoir que je ne suis pas le seul à avoir cette opinion. Je sais très bien qu’en écrivant cela il y aura des gens qui ne sont pas en accord. Je me mets dans la peau du client qui ne s’y connait totalement pas dans le domaine du Web. C’est à nous, comme agence, à bien faire notre travail d’éducation.

  2. Il est tout à fait vrai de dire que l’on peut faire « gober » n’importe quoi au client. Je connais nombre d’agences qui garantissent l’impossible pour décrocher un contrat, quitte à mécontenter le client au final.

    Et le pire dans tout cela, c’est que ça rejaillit sur les entreprises sérieuses, qui ne font pas de promesses mais qui expliquent à leurs clients que le référencement est un processus qui peut être lent et qui demande des efforts (travail sur le contenu, la forme etc.). Pas toujours facile d’expliquer aux clients qu’il n’y a pas de recette toute faite qui marche à tous les coups quand des concurrent affirment haut et fort le contraire !

    • C’est ça qui me choque… Faite « gober » n’importe quoi au client pour des raisons « d’ignorance ». Personnellement je ne vais pas vers cette voie. Je préfère ne pas avoir me mandat et avoir été honnête que de tout faire pour avoir le contrat.

  3. Haha je viens justement de recevoir un mail publicitaire d’une agence de ce type ! L’agence à éviter typiquement quand on voit son site web !
    https://twitter.com/#!/nicolasforcet/status/113241847941431296

  4. Excellent comme position en face de la demande qui dieu merci est abondante mais il est vrai qu’il faut garder à l’esprit la qualité de prestations. Je pense comme toi, l’honnêteté et le sérieux comme bases immuables pour une longue relation qui avec le référencement dure plus que 4 jours comme tu le dis.

    • C’est à nous de dire au client « Je ne crois pas que votre site sera référencable sur ce groupe de mots clés avant plusieurs mois » et donner les outils pour réussir. Mais je comprends aussi un client vouloir être premier sur des mots comme « voyage » car ce sont des mots qui rapportes beaucoup de $$$ :)

  5. Bonjour,

    voici un bon papier et un bon sujet.
    Concerné par la partie annuaire, il est vrai que la disparition des « ténors » (yahoo, google, dmoz…) n’aide pas les liens « puissants », mais le nombre bien choisi, peut quand même aider.

    Après des années en retrait, nous espérons revenir comme outil de recherche « qualitatif », encore quelques jours avant de voir le déploiement complet.
    J’en viens au sujet des agences …

    Le problème majeur d’un commerçant est qu’il n’a aucune compétence pour reconnaitre une bonne d’une mauvaise agence, il n’y a que le vrai spécialiste pour juger, et pour cela, il doit être un parfait expert, ce qui est rare. car pour être un véritable expert, il faut son propre laboratoire de test, et le confronter avec d’autres pour avoir une idée plus concrète de l’interprétation des résultats et de ses analyses.

    Je ne vois pas d’autres moyens que la création d’une forme de syndicat professionnel ou représentation professionnelle pour dresser au moins une liste sommaire des usages, en terme de contrats, de procédures, et d’un minimum de méthodologie.

    En étant au contacts des entreprises et des commerçants, nous en visitons tous les jours qui ont eut a faire a de véritables « charlatans » ou novices qui ont purement « massacré » leur site, pour parfois 3 ou 4 000 euros …

    C’est donc à la profession de s’organiser pour être crédible et éviter certains dérapages, autant que faire ce peu. l’individualité dans ce domaine est vaine me semble-t-il ?

    Marc Longo

    • Bonjour Marc, merci pour ton mot. C’est agréable de te lire ! Je suis d’accord avec ton point de vue. En France, vous avez un plus grand marché, plus d’entreprise mais surtout, une conscience de la part des entreprises face au référencement web / marketing web. Au Québec, il n’y a peu de spécialiste. Le domaine n’est pas connu. Les entreprises veulent être premier sur Google, mais savent pas comment faire et ni vers qui se tourner pour s’y rendre. Il y a un travail d’éducation puis un travail sur le marché à faire.

  6. Il est clair que garantir un positionnement, c’est beaucoup s’avancer. On peut prévoir des mouvements, mais de nos jours, garantir des résultats n’est tout de même plus monnaie courante ;)

  7. Il faut être honnête, la partie technique pèse relativement « peu » par rapport au reste, le gros du référencement durable repose sur la qualités du site et le contenu qu’il offre. Actuellement plupart des clients ne veulent pas « créer » du contenu, trop long, trop fastidieux, pourtant c’est cela qui paie sur le long terme.

    Le référencement c’est un travail permanent, de tous les jours, s’il faut payer un tel service c’est un gros investissement sur la durée.

  8. Pingback: Acheter vos fans sur les réseaux sociaux : éthique des gestionnaires | Agence marketing web et en reseaux sociaux de Quebec

  9. Pingback: Trouver des liens pour son site internet pour un bon référencement web Agence en marketing web et en reseaux sociaux de Quebec

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>