Stratégies markéting pour optimiser votre campagne digitale | Agence en référencement web et médias sociaux de Quebec

Blogue en référencement web (SEO), médias sociaux et marketing internet

Les stratégies markéting pour optimiser votre campagne digitale

De nos jours, le markéting numérique est connu pour être le moyen le plus efficace et le plus efficient pour promouvoir un produit ou un service. D’ailleurs, il peut être réalisé hors ligne ou en ligne. Cependant, le markéting en ligne est plus efficace, en particulier pour les entreprises et les entrepreneurs. Les markéteurs préfèrent le markéting numérique en ligne au markéting numérique hors ligne face aux résultats, testés et prouvés.

Il est facile de rechercher la définition du markéting numérique sur Google. N’importe quel étudiant universitaire peut faire une dissertation sur ce sujet afin de passer un examen sur le markéting. Pourtant, seuls quelques-uns ont le courage de faire des recherches plus approfondies.

Alors que nous abordons le thème du markéting digital, nous pouvons nous demander pourquoi le markéting numérique fait preuve d’une telle efficacité. Y a-t-il des techniques à suivre ou à appliquer ? Et comment ces stratégies favorisent-elles votre commerce ? Afin de répondre à ces questions, tâchons de définir le domaine du markéting numérique.

Bien que l’on distingue deux types de markéting numérique, le présent article ne portera que sur le markéting numérique en ligne. Chose étonnante, il existe 7 catégories de markéting numérique en ligne :

  • L’optimisation du référencement naturel ou SEO
  • Le référencement payant ou SEM
  • Le markéting de contenu
  • Le markéting sur les réseaux sociaux ou SMM
  • La publicité au paiement par clic ou PPC
  • Le markéting d’affiliation
  • L’email markéting

Nous en discuterons point par point pour mieux comprendre ces termes.

1.     Optimisation du référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimization)

Dans SEO il y a « search engine » ou moteur de recherche. Mais, que signifie le terme « moteur de recherche » ? Lorsque nous naviguons sur le net, nous tapons des mots-clés dans une case et cliquons sur « Entrée », puis nous attendons qu’Internet fasse ses recherches. Un moteur de recherche comme Google ou Bing nous oriente en nous fournissant des liens vers les sites web.

Et, qu’en est-il de l’optimisation ? Comment ça marche ? Cela signifie tout simplement que plus vous développons votre concept, que plus vous mettez à jour le contenu de vos articles et que plus vos liens sont pertinents, plus les chances d’optimisation sont élevées. C’est comme jouer à la loterie. Plus vous achetez de tickets, plus vous avez de chances de gagner.

La combinaison de ces termes en un seul signifie que vous optimisez votre contenu en ligne. Il y a donc plus de chances que Google l’inclut dans sa liste des meilleurs résultats. L’optimisation du référencement naturel est tout simplement magique, il peut accomplir beaucoup de choses.

2.     Deux types de SEO : le white hat et le black hat

Étant donné que nous voulons aider les markéteurs à développer leur activité, nous n’allons pas perdre de temps à discuter de la mauvaise méthode. Mais afin d’avertir tout le monde, nous allons vous aider à identifier quel type de SEO vous pouvez utiliser. Si jamais vous tombez sur un lien auquel on ne peut pas se fier, il s’agit probablement d’un black hat. Maintenant, parlons de la bonne méthode.

Le white hat respecte scrupuleusement les recommandations HTML. Pour optimiser lentement, mais efficacement votre contenu en ligne, vous devez avoir un contenu pertinent. Assurez-vous que les liens et les références sont bien fournis. Les titres uniques font l’affaire également.

Le contenu est roi, n’est-ce pas ? Un contenu pertinent est accompagné d’une belle image. Cela incitera les internautes à rester sur votre page. Imaginez que vous devez persuader les internautes avec une présentation ennuyeuse. Ce n’est pas bon pour votre page d’accueil. Faites preuve de créativité pour attirer l’attention des visiteurs. Le contenu doit avoir une orthographe et une grammaire irréprochable. La structure des paragraphes doit être cohérente. Soyez cohérent dans le choix des mots pour que les moteurs de recherche puissent identifier l’objet de vos annonces.

Malgré toutes ces informations, vous n’avez toujours pas fait de progrès ? Sachez que lorsque vous choisissez la bonne méthode SEO, cela prend un peu de temps pour acquérir des clients. Cependant, il existe des étapes accélérées qui valent le détour.

Sans mots-clés, il n’y a pas de SEO, c’est un fait ! Vous devez donc commencer par là. Choisir les bons mots-clés est la partie la plus difficile, en particulier pour les personnes qui débutent. C’est pourquoi il est primordial de réfléchir à quelques mots-clés susceptibles d’attirer les clients potentiels sur votre page d’accueil. Backlino recommande de les insérer dans l’outil Google Keyword Planner. Pour finir, vous devez sélectionner le meilleur mot-clé à partir de la combinaison du volume de recherche. Ainsi, vous obtiendrez le meilleur mot-clé, celui qui attire le plus les clients potentiels.

3.     Le référencement payant ou SEM (Search Engine Marketing)

Après avoir parlé du référencement naturel pour les moteurs de recherche, parlons du markéting payant sur les moteurs de recherche.

Le markéting par moteur de recherche était initialement connu sous le nom de « markéting de recherche ». Aujourd’hui, il est décrit comme le référencement payant. Le SEO et le SEM sont quasiment identiques, la seule différence réside dans les moyens. Nous savons que le SEO génère du trafic grâce aux résultats de recherche gratuits. D’un autre côté, le SEM achète du trafic par le biais des résultats de recherche sponsorisés. Alors, qu’est-ce qu’on entend par résultats sponsorisés ?

Ils ont du mal à s’imposer. À la création des moteurs de recherche, les résultats étaient uniquement organiques. L’on avait accès qu’à des pages de résultats naturels. Cela a pris des années avant que les résultats payants deviennent une option officielle. Les annonces payantes sont apparues pour la première fois à l’été 1996, puis elles ont disparu quelques années plus tard. Elles ne sont réapparues, en force, que lorsque GoTo a été lancé le 21 février 1998. Alors que les opportunités pour le référencement payant croissaient, cela a ouvert la voie à la séparation officielle du SEO et des annonces payantes. C’est ainsi que le SEM a vu le jour.

4.     Le markéting de contenu

Que trouvez-vous sur Facebook, Twitter, YouTube et les blogs ? Vous regardez des photos, des vidéos, lisez des tweets, des statuts, des commentaires, etc. Vous aimez lire les histoires sensationnelles, c’est pourquoi vous les suivez. C’est parce que vous aimez le contenu, vous aimez l’écouter ou le visionner et vous êtes accro à leur façon de raconter des histoires.

Concrètement, le markéting de contenu est associé aux histoires et à la combinaison des annonces. Vous n’avez pas à vous préoccuper de protéger les droits d’auteur de vos contenus. Si vous le souhaitez, vous pouvez recourir à des avocats spécialisés en propriété intellectuelle.

D’après l’institut pour le markéting de contenu, le markéting de contenu est une approche markéting stratégique axée sur la création et la diffusion d’un contenu pertinent, intéressant et utile dans le but d’attirer et d’acquérir une audience clairement définie… et en fin de compte, conduire le consommateur à mener des actions rentables.

Avec cette définition, nous comprenons comment le markéting de contenu fonctionne. Plus simplement, il crée une relation durable avec les clients ou acheteurs en leur donnant un contenu de valeur et utile.

Le markéting de contenu est une affaire de confiance, de loyauté et de satisfaction. En faisant la découverte du meilleur restaurant coréen en ville, vous allez aimer la page Facebook et partager avec vos amis votre formidable expérience.

Vous conviendrez que le markéting de contenu est actuellement largement disponible sur les réseaux sociaux. Presque tout le monde est sur les appareils mobiles aujourd’hui. Ce type de markéting est beaucoup moins cher que les publicités à la télévision.

5.     Le markéting sur les réseaux sociaux

Les markéteurs ont trouvé un moyen amusant et non intrusif pour annoncer ou promouvoir leurs produits en utilisant les réseaux sociaux. Il est désormais possible d’acheter une montre Geneva sur Facebook, lancer une marque de cosmétique sur Instagram, etc. Qu’en est-il du spot publicitaire sur YouTube que vous pouvez quitter au bout de cinq secondes ?

Le markéting sur les réseaux sociaux comprend quatre méthodes pour mener une campagne, à savoir :

  • L’email markéting : les annonces sont envoyées dans la boite de réception
  • Le markéting de recommandation : les markéteurs utilisent des personnes parrainées et le bouche-à-oreille
  • Le markéting de contenu que nous venons tout juste d’expliquer
  • La publicité indigène qui peut être réalisée dans un article ou une vidéo

6.     Les annonces au paiement par clic (PPC)

Cette technique génère de l’argent chaque fois que quelqu’un clique sur les annonces en ligne. Le moteur de recherche en tant que plateforme PPC est une des formes les plus courantes. Des enchères sont faites pour les placements publicitaires. Chaque fois que quelqu’un tape un mot-clé en rapport avec votre activité, un moteur de recherche comme Google affiche votre annonce.

7.     Le markéting d’affiliation

En matière de marketing digitale, l’affiliation est un partenariat où l’on partage des commissions et des revenus. Comment ça fonctionne ? Chaque fois que vous faites la promotion d’un produit ou d’une marque pour une entreprise, vous recevez votre part du gâteau. Est-ce facile ? Cela ne dépend que du produit, de la marque ou du nom de l’entreprise dont vous assurez la promotion. Par ailleurs, vous devez être charismatique pour persuader les internautes.

C’est parti

Pour les débutants, si vous voulez que votre produit ou votre entreprise prospère, vous devez faire les choses comme il faut. Cela signifie que vous devez connaitre toutes les stratégies pour savoir laquelle est la mieux adaptée à votre produit ou votre entreprise.

En tant que nouveau markéteur, vous devez choisir la bonne manière de faire la promotion de votre commerce. Vous ne devez pas tromper les gens à la seule fin de gagner de l’argent rapidement. Si vous voulez créer votre entreprise, vous devez avoir la réputation de faire le bonheur de vos acheteurs potentiels.

Ces stratégies sont également très utiles pour améliorer votre activité. À la fin de la journée, vous nouerez des liens et des contacts avec vos clients.

Article rédigé par Nicolas Finet. Nicolas Finet est l’un des fondateurs de Sortlist.fr, une entreprise de solutions en ligne qui permet aux entreprises en quête de soutiens de trouver une agence marketing et/ou de communication appropriée.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags

 

3 commentaires

  1. Belle description, merci Danny. Beau site aussi, que je découvre, et plein de sujets très intéressants. Je dirais que ces moyens peuvent être classés entre les familles de stratégie Inbound, Outbound et CTA.
    http://www.challenge-action.com/marketing-numerique-electronique-digital/strategie-web/
    Jean-Pierre

  2. Merci pour ses informations détaillés sur les types de marketing web. C’est utiles

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge