Ce n'est pas beau de mentir à un client… | Agence en référencement web et médias sociaux de Quebec

Blogue en référencement web (SEO), médias sociaux et marketing internet

Ce n’est pas beau de mentir à un client…

Ma mère me disait lorsque j’étais enfant « Ce n’est pas beau de mentir Danny ». Enfant, je me suis dit que si ma mère le dit, c’est donc vrai ! Aujourd’hui, je peux confirmer que ce n’est pas beau de mentir. Encore moins à un client lorsque nous sommes en affaires et en relation de confiance. Voici une petite histoire que je viens de vivre.Généralement, je blogue en aidant les gens dans leurs médias sociaux ou le référencement web. Aujourd’hui, j’ai le goût d’écrire sur un côté social qui m’horripile profondément. Le mensonge. Les chances que les menteurs lisent ce billet de sont plutôt minces. Probablement que ce message sera lu et commenté par des gens qui n’aiment pas le mensonge et qui ont la même opinion que moi. Peut-être que le partage sur Facebook, un re-tweet sur Twitter, un j’aime sur LinkedIn ou un +1 sur Google+ pourra contribuer à ce qu’un entrepreneur ayant une tendance à mentir, puisse lire ceci et faire voir autrement les affaires.

Dans ce billet, je ne donnerai aucun nom d’entreprises ou de personnes. Cela ne donnerait rien au bout du compte, car le but n’est pas un règlement de compte. L’objectif est de faire voir les valeurs de l’humain. Ce que nous sommes et ce que nous souhaitons être. Avant, j’aimerais vous poser deux questions.

La première, est-ce que vous vous considérez comme une personne qui ment en affaire ? La seconde, aimez-vous que l’on vous mente ?

Une petite histoire de mensonge
Dernièrement, une entreprise me mandate pour faire une soumission afin de leur aider dans leurs médias sociaux. Un beau projet ! Surtout que les chefs d’entreprises semblent vouloir investir du temps et des connaissances. C’est toujours mieux de partir de cette base plutôt que quelqu’un qui voit les médias sociaux comme « On me dit que je dois être sur Facebook, alors met moi sur les réseaux ». Ça ne me donne rien de faire un contrat dans ce sens. Ah oui pour l’argent. Mais heureusement qu’il n’y a pas que ça dans la vie, mais aussi l’estime de soi. Certaines personnes ont probablement oublié qu’il n’y a pas que l’argent dans le milieu des affaires. Il y a aussi des humains !

Soumission
La soumission se passe très bien. De beaux rapports entre moi et le client. De belles discussions et j’instaure la confiance devant mon client. Je propose plusieurs références, dont le client contact. Mes références me donnent toutes de très beaux commentaires et semblent toutes être satisfaites de mon travail. Je n’en doutais pas, car c’est bien de boucler une boucle en connaissant leur appréciation.

Je m’attends à ce que le client fasse d’autres demandes de soumission. Je considère cela louable et tout à fait légitime. Mais je sais que mon temps que je propose est juste et que le tarif est honnête. Sans dépassement de coût, sans prix faramineux. Un juste prix pour les besoins réels du client.

Soumissionnaires
Parmi les trois soumissionnaires, deux ressortent particulièrement du lot. Parmi eux, j’y suis. Le second propose sensiblement le même travail à un prix légèrement inférieur au moins. Pour une entreprise, cette très petite différence de prix n’est vraiment un problème. Ça représente que quelques dollars de différence. Je considère ce point comme étant de bonne guerre. J’aurais pu faire une soumission à une heure en moins et j’aurais probablement eu cette soumission. Mais encore, je juge que ma soumission était juste et je ne me sens pas mal de cette situation.

Le mensonge d’une agence
Pour obtenir le contrat, l’agence à du mentir afin de départager entre les deux soumissions. C’est à ce moment-là que je trouve cela inacceptable. Surtout lorsque c’est un mensonge qui n’est totalement pas vrai et irrespectueux. L’agence dont je connais que très peu, affirme au client qu’il a été mon mentor et c’est lui qui m’a tout appris. Ce qui est totalement faux. La vérité, c’est moi qui l’a aidé dans un contrat du gouvernement il y a une année comme consultant afin de s’assurer ce qu’il fait à son client est vrai et juste. Heureusement que je peux ouvrir mes livres d’entreprises pour prouver mes dires !

Pour cette raison, le client a décidé d’accepter cette agence plutôt que la mienne.

Conséquence du mensonge 
Utilisant mon nom pour mieux s’augmenter, je trouve ça particulièrement pathétique. Mais je me replace du point de vue du client. Si celui-ci a menti au client pour obtenir un contrat, je me demande alors « Qu’est-ce qu’il peut faire et dire à ses clients » ? Je sais très bien que je suis dans un domaine où généralement, les clients n’ont peu de connaissances. Alors, il souhaite en savoir un peu plus pour parfaire leur connaissance. Alors si la base de la communication débute par un mensonge, ça va être quoi la finale ?

Dans la vie, j’ai décidé que j’allais bien dormir le soir ! Bien dormir veut aussi dire ne pas mentir. Je ne ferai jamais des affaires sur la base du mensonge.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags

 

5 commentaires

  1. Totalement inacceptable. Ce n’est pas tout le monde qui comprend l’expression : « Remettre à César ce qui appartient à César » et dans ton cas, je dirais même « Ne pas piquer à César ce qui appartient à César…»

  2. Les « petits » mensonges et surtout omissions font parti de la prospection… Mais je suis dev et c’est vrai que je déteste ça !
    Surtout quand je dois faire la presta après…

  3. Pingback: Les nouveautés pour le référencement web d’ici la fin de 2013 « Agence en marketing web et en reseaux sociaux de Quebec

Répondre à Louis-Philippe Dea Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge