Délaisser son site web au profit d'une page Facebook : erreur fatale ! | Agence en référencement web et médias sociaux de Quebec

Blogue en référencement web (SEO), médias sociaux et marketing internet

Délaisser son site web au profit d’une page Facebook : erreur fatale !

Facebook a su combiner parfaitement bien les utilisateurs et les entreprises. Facebook est un endroit idéal pour diriger des gens vers son site web. Le problème se pose lorsqu’un webmestre néglige celui-ci.

Après plusieurs visites de site web, je remarque que plusieurs entreprises ont négligé leur site web au cours de la dernière année. Cette situation m’est apparue encore plus réelle sur certaines entreprises françaises.

Les entreprises négligent leur site en ne donnant plus de nouvelles informations fraîches et du contenu renouvelé. Pourtant leur page Facebook est bien active et propose du contenu fort intéressant. Plusieurs entreprises ont tiré profits de Facebook.

J’ai eu certaines réserves lorsque j’ai vu quelques entreprises n’ayant pas de site internet, mais faisant la promotion de leur page Facebook auprès de leur clientèle.

Une page Facebook versus un site web
C’est vrai, une page Facebook ne prend que quelques minutes à créer. Un enfant de 12 ans pourrait créer une page fictive pour entreprise imaginaire ! Ce qui est toutefois plus difficile sur Facebook, c’est une communication pertinente à ajouter. En contrepartie, la création d’un site web peut prendre quelques semaines avant d’être en mesure de le lancer. Le coût d’un site web est beaucoup plus important surtout lorsque nous faisons appel à différents spécialistes.

La mise à jour d’un site est généralement « plus complexe » qu’un simple ajout de photo sur le mur d’une page Facebook, car une analyse devra être faite à partir de l’ancienne version.

Votre site web : l’outil incontournable pour une entreprise
Une page Facebook sert à faire connaître son entreprise et son site web à une clientèle qui vous connaît ou ne vous connaît pas. C’est donc une des solutions pour mettre à jour votre contenu et attirer des gens vers votre site web.

C’est vrai, Facebook est à la mode. Mais pour combien de temps encore ! Le travail que vous avez faire pour rendre actif votre page Facebook deviendra « inutile » dans les années à venir si Facebook rend l’âme.

C’est tout le contraire de votre site web. Durant les années que vous y travaillez, vous gagnerez en référencement web, vous obtiendrez des liens pointant vers votre site, vous augmenterez votre banque d’adresses courriels à votre infolettre, etc. Vous contribuerez au succès de votre site plutôt qu’au succès de Facebook.

La notoriété d’une entreprise
Est-ce crédible de voir votre page Facebook d’entreprise en première position sur Google lorsqu’on vous recherche ? L’utilisateur cherche généralement le contenu officiel d’une entreprise. C’est vrai, Facebook permet d’écrire votre contenu, mais rien ne sera autant crédible que lorsqu’il est écrit sur votre site internet.

Vous devez d’abord travailler sur votre site internet en rendant toute l’information nécessaire et le contenu approprié, puis en faire sa promotion sur les réseaux sociaux.

En règle générale, c’est 80% de votre temps qui doit se faire sur votre site web par du nouveau contenu, l’ajout de photos, répondre aux commentaires, etc. Le 20% suivant passe par la promotion de vos nouveaux contenus sur Facebook, Twitter, l’infolettre et toutes les autres plateformes de médias sociaux.

Ne négligez jamais votre site web aux profits de votre page Facebook. Vous allez payer le fort prix au court des prochaines années si c’est votre tactique.

Qu’en pensez-vous ?

Combien de temps passez-vous sur votre site comparativement à vos médias sociaux ? Mettez-vous régulièrement à jour votre site web ? Dites-nous vos secrets!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

7 commentaires

  1. Merci beaucoup Danny de ce rappel via ton excellent billet. J’apprécie ton angle « temps ». Très souvent mes clients me demandent combien de temps pour le site web et les médias sociaux. La ratio 80-20 % est toujours de mise. Je suis spécialiste en positionnement stratégique et non en positionnement web. Je suis heureuse de t’avoir lu et je ne manquerai pas de référer ton blogue.

  2. Oui il ne faut pas abandonner son site web pour une page FB !! Attention

  3. Alain-Marie Carron says:

    Je vois bien le danger qu’il y a à délaisser, comme tu le dis, le site Web de l’entreprise. Et je suis d’accord sur le fait qu’il faut nourrir et renforcer le site de l’entreprise dans la durée, parce qu’il est la base de la présence de l’entreprise sur le Web.
    Mais, comme on dit en latin « fish where the fish is ». Pour des entreprises comme Coca Cola, qui aurait selon certaines statistiques, dix fois plus de fans sur sa page FB que d’internautes qui visitent le site corporatif, le jeu est clair. D’autre statistiques indiquent que plusieurs sites corporatifs de grandes entreprises ont perdu massivement des internautes (jusqu’à 50% pour GM) en 2010. Pour bien des entreprises, il y a des fonctions que le site corporatif ne peut plus remplir.
    Donc je serai moins catégorique que Danny et Brigitte en ce qui concerne cette « règle » des 80/20. On n’a pas toujours la chance d’avoir un produit festif qui « libère  » le site corporatif (je pense à ce brasseur du Colorado New Belgium Brewing http://www.newbelgium.com).
    Pour beaucoup d’entreprises, le site corporatif doit conserver son côté « conseil d’administration » et « plaquette corporative »… Mais tu n’attires plus les internautes avec ça et tu les retiens encore moins.
    Le dialogue et les échanges avec les clients et prospects – ce qui vaut plus deu 20% des efforts de l’entreprise – se développent dans les médias sociaux. In MHO.

    • Merci Alain-Marie, c’est fort gentil. 100% des contrats en conception web / réseaux sociaux après un an, ont tous eu plus d’adeptes Facebook ou Twitter que le nombre de visiteurs par jour. C’est normal. Le problème à mes yeux, c’est lorsqu’une entreprise délaisse leur site pour ne fournir que du contenu sur les réseaux sociaux (Facebook, Wikio, …). Le contenu d’un site web (Actualité, Blogue, Vidéo, …) est idéal pour faire la promotion de ses produits et services sur les réseaux sociaux.

      Facebook est génial pour parler de son entreprise, mais il est encore mieux lorsque l’on parle des autres.

  4. Guillaume Huard says:

    Alors que les statistiques de traffic web prétendent 50% facebook / 50% google (voir ici site web), pourquoi ne pas y répartir le temps 50/50? Je suis d’accord que la pérennité d’un site web s’annonce beaucoup plus longue qu’une page entreprise Facebook, mais pour du B2C, je crois que les efforts marketing doivent être effectué là où est le traffic actuellement…

    • Merci pour l’opinion. Cela reste encore du cas par cas. Toutefois, en règle générale, je ne suis pas en accord avec le 50/50.

      1) Facebook sera où dans 5 ans ? Est-ce que Facebook sera toujours aussi populaire ? Est-ce qu’il va drainer autant de gens ?
      2) Si on travail sur notre site, on augmente le qualité du contenu, le nombre de page, … donc un meilleur positionnement sur les moteurs
      3) Le site a ainsi une meilleur notoriété sur le web
      ….

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge